AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lorsque je m'abandonne - Yachiru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 11:22





Saitô ❈ Yachiru

Je m'oublie et plus rien ne m'étonne
Personnage inventé
ft. YUI
✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
.

.

NAME. Saitô Yachiru
AGE. 18 ans
GENDER. Féminin
BIRTHDATE. 30 juillet
BIRTHPLACE. Hokkaïdo
NATIONALITY. Japonaise
SEXUALITY. Bisexuelle
CAMP. Aegis
RANG. Inclassable

Voyage dans les rêves
FORCE ★ ☆ ☆ ☆ ☆
DEFENSE ★ ☆ ☆ ☆ ☆
VITESSE ★ ★ ★ ☆ ☆
AGILITE ★ ★ ★ ★ ☆
INTELLIGENCE ★ ★ ★ ★ ☆

✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
Maybe one day we'll wake up and this will all just be a dream
Je la sens monter en moi lorsque ma chair se vide.
Elle emplit mon crâne et germe sur la dépouille d'une idée livide.
Je la sens, l'infime et l'infini, l'enfer qui m'obsède.
Elle m'observe. Ses charmes me fascinent et je cède.

Un monstre énorme surgit et la jeune fille s’enfonce un peu plus dans le nuage de chantilly. Fuir, loin, loin, court aussi vite que tu le peux pour sauver ta peau petite ! La crème sucrée l’étouffe, l’odeur la barbouille et le cri effrayant de la bête la terrorise. C’est finit, c’est terminé, il n’y a plus rien à espérer, elle va crever ici comme une idiote, stupide. Mais tout à coup une main l’agrippe et la libère, cheveux longs et regard pétillant sa sauveuse lui hurle de s’accrocher à elle et s’envole dans le ciel.
« Réveille toi Himeko, réveille toi vite ! »L’ordre est sans appel, la jeune fille ouvre les yeux et se relève d’un coup. Sueur, halètement, frissons. Ce n’était qu’un rêve. Un rêve affreux mais juste un rêve…
Des kilomètres plus loin une autre jeune fille ouvrait les yeux, plus sereinement cette fois-ci, satisfaite et le sentiment du devoir accompli.


Yachiru voyage dans les rêves. Ce n’est pas un choix, loin de la. Dès qu’elle ferme les yeux la jeune fille se retrouve instantanément propulsée dans les rêves des autres qui l’entourent. Foutu pouvoir, depuis quelques temps bien sur elle a appris à mieux le maitriser mais c’est encore un peu flou. Avant elle s’endormait juste et se retrouvait aléatoirement envoyée dans le rêve de quelqu’un d’autre. Simple spectatrice elle ne pouvait intervenir, personne ne pouvait la voir, et se retrouvait à devoir regarder jusqu’à ce que la personne se réveil. Je ne vous raconte pas les expériences traumatisantes qu’elle a pu vivre. Elle n’avait jamais le choix, jamais son mot à dire, et chaque soir elle se demandait quel rêve elle allait bien pouvoir parasiter. Elle haïssait ça. Et puis elle a apprit petit à petit, maintenant elle peut choisir plus ou moins le rêve enfin par exemple quand elle s’endort à côté de quelqu’un elle ira plus facilement dans ses rêves plutôt que dans ceux de la personne se trouvant à l’autre bout du monde. Ensuite Yachiru n’est plus une simple spectatrice, elle peut agir, hurler crier, frapper, se faire voir quoi. A partir de ce moment la, c’est elle qui prend en main le rêve. Bien sur elle pourrait essayer de faire tourner le rêve à sa façon, en faire un cauchemar ou un truc du genre mais non. Déjà elle ne maitrise pas assez bien le rêve pour ça, quand elle agit trop dans le rêve elle a tendance à s’effacer petit à petit pour ne plus avoir de consistance et donc ne plus rien pouvoir faire. Ensuite modifier le rêve de quelqu’un d’autre la fatigue énormément, en se réveillant elle voudra tout de suite se rendormir et donc retombera dans un autre rêve et ainsi de suite.
Yachiru déteste son pouvoir, tout simplement parce qu’il la prive de ses propres rêves. C’est très très rare qu’elle puisse rêver, dès qu’elle ferme les yeux elle va autre part. Elle n’arrive pas encore à contrôler cette partie la de son don. Ensuite, elle a du mal à distinguer rêve et réalité, si bien qu’elle est tentée parfois de sauter du toit pensant pouvoir ensuite faire apparaitre des ailes à ses baskets. Ce problème lui crée souvent des crises d’angoisse très puissante puisqu’elle ne sait plus si elle est réveillée ou endormie. Enfin, comme elle ne maitrise pas vraiment son pouvoir, Yachiru a développé une sorte de narcolepsie. Elle a tendance à s’endormir sans arrêt. Parfois quand elle subit un grand choque émotionnel elle tombe comme une masse, ce qui renforce sa haine envers son pouvoir puisqu’elle passe la plus part de son temps à dormir. De toute façon elle trouvera toujours un rêve à parasiter.


Don't let 'em say you ain't beautiful, they can all get fucked, just stay true to you.
Il ne reste que moi et un millier d'âmes qui se targuent
De me hanter, de me faire peur. Elles me veillent et me narguent
Comme chaque soir. Elles fêtent un mardi gras
Lorsque l'obscurité enveloppe mon maigre esprit dans ses draps.
Ya-chan tu me rends triste tu sais, toujours seule, figée, dans ton monde, dans tes rêves, sas vraiment parler. Solitaire, c’est une peu da ta faute et un peu de la notre, j’en suis conscient. Pardon Ya-chan, pardon, c’est qu’on a peur de toi, tu sais quand tu t’introduis dans nos rêves c’est si désagréable, on a l’impression que tu viole notre intimité, normalement ce genre de chose n’appartient qu’à nous et toi t’es là, en pleins milieu, à agir. Tu sais pas à quel point c’est dérangeant…Alors comprends nous, comprends pourquoi moi, les autres, on a du mal à t’apprécier.
Pourtant je te connais Ya-chan, je sais qu’au fond de toi tu n’as qu’une envie, avoir des amis. Le contact pour toi c’est vital, essentiel, ça te donne l’assurance que tu existe. Une accolade, une caresse, un regard et tu sais que ton corps est bien là, qu’on te voit qu’on te remarque. Ce n’est pas un rêve. Ou alors il est très réaliste. Car oui, tu te perds, tu t’oublis, incapable de différencier réalité et imaginaire t’as constamment l’impression de rêver, de ne pas être là où tu devrais être. Et ça fait mal pas vrai ? C’est tellement désagréable, de ne plus contrôler son sommeil, de ne plus savoir si l’on dort où si l’on est éveillé. Et ça te terrorise, persuadé qu’un jour ça finira par te tuer, incapable de savoir si c’est vrai tu te fracasse la tête contre les murs pour tenter de te réveiller, tu hurle, tu cris, tu pleure, la peau de tes bras se déchire et la douleur te fait revivre. T’as trouvé que ce moyen honteux car dans le pays des rêves la douleur n’existe pas, tu ne souffre pas, tu ne pleure pas, ça devient facile après, il te suffit d’une lame et d’un peu de courage, d’appuyer jusqu’à ce que tes nerfs te renvoient un signal de douleur. Mais ça personne le sait, personne ne sait à quel point la folie te ronge petit à petit, combien ton cœur et ton corps sont emplis de désespoirs. Tu te hais Ya-chan, tu te déteste, tu as peur de ta propre existence. Si seulement tu n’avais pas vécut, si seulement tu étais morte. Oh t’as déjà tenté de te suicider, une fois, en te jetant du haut d’un immeuble, mais ce fut ensuite pour atterrir sur un nuage de guimauve. Ah, il est impossible de crever dans un rêve pas vrai ! Après ça t’as plus jamais essayé, même si tu pense sans arrêt à disparaitre, une part au fond de toi a compris que la vie c’était précieux, qu’il fallait la chérir et que tu refusais de mourir ici, comme un chien abandonné. Non. Tu te battrais. Ce qui te fais enrager c’est de ne la vivre qu’à moitié cette vie ! Tu t’en empêche toi-même. Foutu maladie, foutu pouvoir, foutu vie qui se fout de ta gueule.
Pourtant t’as pas l’air triste, quand t’es lucide y a toujours cette lueur de malice dans tes yeux, ce sourire accroché à ton visage, cette répartie cinglante et amusante. Tu pourrais être le genre de fille qu’on apprécie pour son sens de l’humour, celle qui sait quand placer le bon jeu de mot, qui fait rire la galerie. Mais pour ça faudrait déjà qu’on t’écoute non ? Agile, intelligente, tu brilles discrètement, trop faible physiquement pour marquer les esprits tu te maintiens dans la moyenne en classe sans en faire trop. Attirer l’attention sur toi c’est pas vraiment ton truc, tu préfère largement qu’on te fiche la paix, au fond de la classe, à roupiller. Et même si les ennuis tu les évite comme de la peste le jour, la nuit tu retrousse tes manches et dans les rêves c’est toi qui fait la loi, enfin du moins dans les miens tu maitrise plutôt bien le terrain, voler, frapper, cracher du feu ou des trucs cool dans ce genre pour venir me sauver ça fait plaisir ! Ya-chan, je sais qu’au fond t’es pas méchante et quand tu t’introduis dans nos rêves sans faire exprès, pour te faire pardonner tu fais le ménage, tu nous arrange un paysage agréable et une histoire géniale pour que le matin on finisse par se lever, l’esprit paisible et le visage heureux. Une véritable fée qui mériterait quand même un peu de reconnaissance mais de toute façon je le sais bien que jamais t’avouera tout ça…

✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
Just to see what we'd find, look at shit through each others' eyes
Je me perds lorsque je m'abandonne
Mais quelle histoire viendra donc raisonner ce soir ?
Je m'oublie et plus rien ne m'étonne.
Mais quelle histoire me fera frissonner d'espoir ?

On dit que la vie n’est qu’un long rêve, une illusion constante, un théâtre d’ombres mensongères n’envoyant qu’un reflet tronqué de la réalité. Moi je pense que c’est vrai. Rêve, réalité, quelle différence ? Pour moi aucune. Ou presque.
Ma vie ? Pas grand-chose, 18 ans de fuite et de sommeil, 18 ans de folie et de solitude. Je suis née à Sapporo en plein été. On dit que ma mère est morte sur le coup en accouchant, personnellement j’en ai rien à faire, elle avait qu’à avorter quand il était encore temps…Je ne serais jamais venue au monde et ça aurait été mieux pour tout le monde pas vrai ? Mais non, elle et mon père ont tenus à m’avoir, absolument, nous condamnant toutes les deux. Quel choix ridicule.
Après la mort de ma mère mon père est retourné dans sa famille pour m’élever, faut dire qu’il n’avait pas vraiment le choix, incapable comme il est, sans mère il n’était rien. C’est donc ma grand-mère qui m’a servit plus ou moins de figure maternelle. Rigueur et sérieux étaient au rendez vous, port du kimono, calligraphie, art floral et art du thé, pour elle qui n’avait eu que des fils j’étais la fille qu’elle avait toujours rêvé d’avoir, celle qui reprendrait le flambeau de la maison. Sauf que c’était sans compter ma condition.
Vers l’âge de 10 ans, je perdis mon humanité. C’était un rêve simple, une maison dans la montagne, un feu de cheminé agréable, un repas fumant sur la table à manger et un couple heureux. Mon père. Une femme. Je me tenais là, au milieu de la pièce, incapable de bouger, incapable de parler, juste bonne à regarder, mais ça m’allait. Un sentiment de chaleur, de bonheur m’envahissait petit à petit et mes larmes se mirent à couler. C’était pas mon rêve, c’était pas à moi, moi je n’avais fait que voler tout ça, piétiner, bousiller cet amour. J’étais atroce pas vrai ? Et voilà que le rêve évoluait mon père s’approchait de la femme pour la prendre dans ces bras mais celle-ci disparu instantanément et à la place apparu mon double, une petite fille au kimono, le visage vide, j’étais horrible.

« Pourquoi ? Pourquoi es-tu née ? Pourquoi existes-tu ? Je te hais, disparais, disparais, disparais ! »

Une claque, une autre et mon double tombe à genoux, un sourire amusé sur le visage. Diabolique. A cet instant précis j’ouvrais les yeux, sans attendre je couru jusqu’à la chambre de mon père pour le trouver à genoux, les yeux pleins de larmes et les mains crispés. C’était son rêve, c’était le sien. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi est-ce que j’avais vu ça ? Hein ?

« C’est de ta faute Yachiru, c’est de ta faute…
-Je sais. Je sais, pardon… pardon Papa…Pardon d’exister… pardon d’être là. »


Il me détestait pour lui avoir prit ce qu’il avait de plus cher et je me haïssais pour le lui avoir volé.
Les jours ce succédèrent et chaque soir le même rêve, la même honte revenait me briser petit à petit. Je n’en pouvais plus, je devais agir, faire quelque chose pour l’apaiser, pour me racheter. Et puis un jour les choses changèrent, toujours même rêve, toujours même scène, pourtant il y avait quelque chose de différent. Je pouvais bouger, je pouvais parler, hurler, pleurer. Alors quand vint le moment où mon père se mettait à frapper mon double je me suis jetée entre eux, serrant mon père de toutes mes forces.

« S’il te plait, arrête…Arrête…Je vais partir d’accord ? Je vais partir. Loin. Disparaitre. Et tu seras content d’accord ? »

Et je suis partie. 10 ans et des poussières, un petit baluchon et des cheveux coupés à la garçonne, méconnaissable. J’avoue c’était pas l’idée la plus intelligente que j’ai eu dans toute ma vie. J’étais jamais sortie de chez moi, le monde extérieur ? J’y connaissais rien. Je voulais juste disparaitre loin. Et puis j’ai rencontré Toma, il avait mon âge, peut un peu plus peut être. On était pareil, anormaux, pas humains, en fuite ou abandonné. On a voyagé ensemble pendant longtemps, et puis on s’est fait attrapé. Comme des idiots. Stupides.
Le Clan, quelque chose, un endroit, j’ai pas vraiment de souvenir de là bas, juste beaucoup de souffrance et de tristesse. On m’a obligé à dormir. Longtemps, très très longtemps. J’ai vu des choses que je n’oublierai jamais, de la folie, rien que de la folie. Un mal en entrainant un autre on a découvert, Eux avec plaisir, moi avec horreur : j’étais malade. Un coup de destin qui les faisait jubiler. Narcolepsie. Etait-ce du à mon pouvoir ? Qui me forçait à m’endormir ? Ou bien la faute de tous leurs médicaments ? Le fait est qu’au moindre choc émotionnel je m’endormais, pour un oui, pour un non, en plein entrainement, à la cantine, dès que mon cœur s’affolait je m’effondrais. Perdue entre rêve et réalité je ne savais plus où j’étais. Après les crises de sommeil se succédaient les crises d’angoisse.
Et puis un jour je me suis réveillée, enfin je crois. Les murs tristes avaient été remplacés par un joli blanc cassé, un lit confortable et mes perfusions enlevées. J’étais morte c’est ça ? Ou alors le rêve que je parasitais était plus qu’agréable. Qui sait. On m’a dit que j’étais dans une école, que j’étais sauvée. Mais sauvée de quoi ? Enfin, c’était une école, une école où l’on me protégerait, une école où mon dont ne serait jamais exploité, une école qui me soignerait.

Et puis le temps est passé et moi j’oscille entre rêve et réalité. Je dors, seule, trop seule, souvent enfermée à l’infirmerie. Je me sens mal ici, dans le vrai, j’ai pas cette assurance qui m’anime lorsque je m’endors. Entre crises d’angoisse ou de folie je regrette ces hivers passés contre la cheminée, à écouter grand-mère me raconter des histoires. Je me demande si elle va bien, si elle s’occupe toujours aussi bien de mon père. J’ai peur sans eux, j’ai peur depuis que j’ai ouvert les yeux. Chaque jour qui passe j’espère apercevoir un visage familier arriver, Toma qui sait, peut être, un jour. Je croise les doigts.


✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
So why don't you all sit down and listen to the tale I'm about to tell ?
Alors moi c'est Zoé (beuh mon nom a été révélé sur la CB alors que je le savais même pas.... tssss 8D ) mais vous pouvez m'appeler Tae enfin bref comme vous voulez~(ohohohoho ça riiiiime) ! J'ai bientôt 18 ans et j'habite à Paris (tadaaa la capitale de la France, bitch please !) Comment j'ai connu le forum ? Parce qu'une fille a fait de la pub de façon très vile avec un preview où on voyait Yoseob les yeux grossièrements colorés en bleu 8D) bref yuka je t'aime 8D (beaucoup de 8D... Désolé), sinon ouiiii c'est mon premier compte et combien de ligne en moyenne par rp ? Je compte pas, à vrai dire je suis partisane du "mieux vaut court et bien que long et inutile" donc je pense faire des rp assez réduits mais ça me permet de répondre plus vite et de mieux jouer 8D mais bon je peux aller d'une demie page à 4 page voir plus (sauf que je ne le ferais pas parce que c'est pas interessant~ ) Alors non je mange pas d'escargots dans un hamac en plein pôle nord, je suis plutôt du genre à aller chasser l'ours plutôt que de me prélasser....
Et enfin j'ajouterais pour clore tout ce bavardage (sans doute pleins de fautes excusez moi ;; ) Haku here -

Fiche de liens entièrement codée par JK (Jaekwang) seulement pour Katharsis. Copie interdite.


Dernière édition par Saitô Yachiru le Sam 21 Juil - 14:22, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hwang Jiwon
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : dix-sept ans.
Pouvoir : Contrôle des phéromones - attraction sexuelle, changement d'émotions.
Pseudo : Gourmandises *
Messages : 61
Date d'inscription : 22/04/2012
Double Compte : Non.

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 11:53

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Kim Yoo Hee
KATHARSIS ▲ BETA
avatar
Age : 22 ans, il paraît...
Pouvoir : Communication avec les animaux
Pseudo : Star1Vip
Messages : 197
Date d'inscription : 20/06/2012
Double Compte : Pas encore~

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 11:55

Ouais, une future Aegis !!!!
Tu sais quoi ? Je kiffe ton pouvoir *o*
Bref, bonne chance pour ta fiche et bienvenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Yao Li Mei
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 20
Pouvoir : Maîtrise du temps
Pseudo : YMJ
Messages : 536
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 12:01

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE MA ZOE *O*
Bon bah déjà si tu as des questions, tu peux m'embêter moi, jusqu'au bout de la nuit ouhouhou :stringo: mais sinon tu peux aussi embêter Park JaeKwang, il le mérite mouahahaha (et il s'y connait plus au niveau des Aegis surtout !)

EN TOUT CAS J'AI HATE DE LIRE TA FICHE ! ET PUIS ! Il nous faudra non seulement un lien avec Mei, mais aussi avec HyunKi mon perso Aegis 8D

Voilà, je t'aime et bon courage *o*



take a breath, please stop and rest and quickly follow me
Revenir en haut Aller en bas
Kim Young Im
AEGIS ▼ NIVEAU III
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Contrôle des émotions/sensations
Pseudo : Bonbon
Messages : 262
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 12:06

YEAH Comme je l'avais dit sur la cb ''Si elle prend yui, je lui donne tout mon amour'' xDD.
DONC → *donne tout son amouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur♥️*
Sinon, BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE♥️ Et fight pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 12:12

Bienvenue parmi nous ! Je te valide ton code
Si tu as le moindre souci n'hésite pas à contacter le staff ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 13:32

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche \o/

Mei, il faut absolument qu'on fasse la danse des rouges parce qu'on est en train de perdre des partisans là è_é



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Im DaeHyun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 22 ans
Pouvoir : Synthèse de produits chimiques ( Explosifs, gaz non-mortels et gaz mortels )
Pseudo : Zillah
Messages : 466
Date d'inscription : 05/04/2012
Double Compte : Park Aiji.

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 13:48

Huhu', Bienvenue !
(Une preview avec Seob et des yeux bleus ? Oo)
Bon courage pour ta fiche, si tu as la moindre question, n'hésites pas à nous contacter ;)




❝ .
Revenir en haut Aller en bas
Yao Li Mei
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 20
Pouvoir : Maîtrise du temps
Pseudo : YMJ
Messages : 536
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 13:50

Tae ouais va falloir qu'on trouve une solution u_u
Et Mélo, en gros la preview sur FB a affiché l'image dégueu de Paul où y a Yo Seob avec des bouchons en plastique sur les yeux xD



take a breath, please stop and rest and quickly follow me
Revenir en haut Aller en bas
Im DaeHyun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 22 ans
Pouvoir : Synthèse de produits chimiques ( Explosifs, gaz non-mortels et gaz mortels )
Pseudo : Zillah
Messages : 466
Date d'inscription : 05/04/2012
Double Compte : Park Aiji.

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 13:56

AAAH, cette sublime photo




❝ .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 14:11

Taaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Le vatar est de moi .o/ Hâââââte de lire ta fiche è.é Bienvenue uwu (dans l'ordre yeah) ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jang Jirin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 22 ans.
Pouvoir : le faucon piou (capacités accrus d'un faucon.)
Pseudo : trololol.
Messages : 244
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mar 17 Juil - 19:13

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuue !!
Mais ton pseudo me dit troooooooooooooooooooop un truc o_o. T'es pas genre Jane (a) ? enfin sur Hu :') ('fin Jane j'me comprends ._.) si c'est pas ça, tant piiiiiiis. -out-
& pis fighting pour ta fiche ** ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mer 18 Juil - 11:05

hiii merci à tous OwO <3 c'est gentil !!! je vais me dépecher de la finir vite vite vite~
et Yuka > ouiiiiii des liens bahahaha et t'inquiète je vais te harceler de questions jusqu'à pas d'heure... Je suis diabolique... ou pas mais bon !!
Bref voila, encore merciii et je m'attaque à la suite dès maintenant 8D (oui ouiiii donnez moi votre amouuuuur 8D *fuis*)

Ji Hyun> par contre non c'est pas moi ;; désolé
Revenir en haut Aller en bas
Jang Jirin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 22 ans.
Pouvoir : le faucon piou (capacités accrus d'un faucon.)
Pseudo : trololol.
Messages : 244
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Mer 18 Juil - 21:56

He t'excuse paaas, c'est rien o_o. pardon de m’être trompée -out-.
et je t'envoie des amours avec des excuses pour continuer ta fiche /o/ #brique# ♥
Revenir en haut Aller en bas
Im DaeHyun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 22 ans
Pouvoir : Synthèse de produits chimiques ( Explosifs, gaz non-mortels et gaz mortels )
Pseudo : Zillah
Messages : 466
Date d'inscription : 05/04/2012
Double Compte : Park Aiji.

MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru Sam 21 Juil - 15:13

Hey hey !
Bon alors, tout est parfait, j'ai beaucoup apprécié de lire ta fiche, je trouve ça intéressant la manière dont tu as exploité le pouvoir sur la vie de ton personnage.
Par contre, je te mets dans le rang Psychisme, ça convient mieux au pouvoir. Pourrais tu modifier cet élément dans ta fiche au passage s'il te plaît ?
Bon et bien, hop !




Bravo !

Ta fiche est validée !


Ton enregistrement dans notre base de données en tant que AEGIS a été un succès. Un rang t'a été attribué selon tes informations. Tu as maintenant accès à la partie flood mais pas que, tu peux désormais choisir tes amis, avoir un moyen de communication et faire la liste de tes aventures. D'ailleurs, envie de péripéties immédiate ? Tu peux dès lors chercher un partenaire avec qui jouer. Besoin de consulter des registres informatifs ou faire des suggestions ? Fais un tour par ici.
Passe un bon séjour sur Katharsis en notre compagnie.





❝ .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lorsque je m'abandonne - Yachiru

Revenir en haut Aller en bas

Lorsque je m'abandonne - Yachiru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LeNoobQuiRoxX abandonne sa famille
» [Phase 2] "Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens"
» Monitorin:z - Ton nabaztag te signale lorsque ton site internet ne marche plus !
» On joue trop à DB lorsque...
» [Blog] Lorsque j'ai tout arrété.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: Fiches Archivées-