AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Park Jae Lin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : La Moïra
Pseudo : Aloysia
Messages : 74
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Lun 24 Sep - 23:25





Park ❈ Jae Lin

I'm just a holy fool, I know that he's so cruel, but I'm still in love with this Devil, Baby
Personnage inventé
ft. Go Ara
✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
.

.

NAME. Park Jea Lin
AGE. 21 ans
GENDER. Féminin
BIRTHDATE. 19 décembre 2023
BIRTHPLACE. Séoul
NATIONALITY. Coréenne
SEXUALITY. Hétérosexuelle
CAMP. Katharsis
RANG. Infiltration

La Moïra & L'Hybris
FORCE ★ ☆ ☆ ☆ ☆
DEFENSE ★ ★ ☆ ☆ ☆
VITESSE ★ ★ ☆ ☆ ☆
AGILITE ★ ★ ★ ★ ★
INTELLIGENCE ★ ★ ★ ★ ☆

✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
WHAT DEFINE YOU IS NOT YOUR POWER...
La Moïra. Dans l’Antiquité, les Grecs usaient de ce terme afin de qualifier ce que nous appelons aujourd’hui destin. Elle est la loi première de l'univers qui fait que tout être possède un passé, un présent, un futur, et qui impose à chacun une part de bien et de mal.
Selon d’anciens textes mythologiques, existerai trois êtres – trois femmes – capables de voir et de faire à travers leur filage le passé, le présent, et le futur de tous. C’est en cela que réside le pouvoir de Jae Lin. Seule, elle possède le don, non pas de faire, mais de voir le fil de la vie des gens qui l’entoure suivant cette règle :

D’un frôlement se dessinera le passé,
D’un regard s’étendra le présent,
D’un baiser s’ouvrira l’avenir.

Vous touchez lui offre la vue de ce que vous avez été. Vous voir suffit à faire qu’elle vous connaisse sans besoin de présentation. Vos lèvres contre les siennes la transportent vers ce que vous ne verrez que plus tard. Votre futur.

Une porte ouverte sur l’avenir. La possibilité d’avoir une seconde d’avance sur la vie elle-même. Un don des plus convoités. Trop convoité.

Lorsque Jae Lin, enfant fragile et déjà entièrement fissurée par la convoitise de l’Homme, arriva au camp, elle crut que l’avenir allait enfin lui tendre les bras, qu’elle trouverait en ce lieu plein d’êtres pareils à elle-même un réconfort quelconque, un endroit où personne ne lui ferait de mal. Elle fut brisée, anéantie. La violence de ses traitements, les tortures, les cris. Malgré sa clairvoyance, jamais elle n’aurait imaginé qu’il puisse exister pareil enfer. De ce fait, aux premières heures de son adolescence, son pouvoir cessa d’être. Ultime protection d’un corps épuisé sans nul doute.

Ce handicap elle le paya au prix fort : par des brimades, par l’exclusion. Ceux qui étaient ses frères lui tournèrent le dos et l’isolèrent. Puis par l’acharnement des scientifiques à vouloir lui rendre son extraordinaire capacité. Des tests, des expériences, puis la Dytentrine. De fortes doses de Dytentrine. Un dangereux jeu de quitte ou double. Pourtant, rien ne revint, elle resta ainsi dépourvue, et ne s’en trouva pas plus mal en apparence. Une anomalie dans le clan. Une mutante sans pouvoir. Du jamais vu.

On la garda au sein du Clan, en observation, mais on cessa de l’infliger.
Cela dura jusqu’à ce que la jeune fille soit en âge de se rendre utile pour le clan. Quand Jae Lin retrouva le monde extérieur en tant qu’infiltrée, sa première mission manqua de tourner au drame. Puis survint l’inattendue. L’Hybris.

L'Hybris est une notion grecque que l'on peut traduire par démesure. C'est un sentiment violent inspiré par les passions, et plus particulièrement par l'orgueil. Ceux ne se soumettant pas aux lois de la Moïra étaient alors considérés comme des criminels. L'Hybris est le nom de leur crime.

Pour Jae Lin, il s’agit d’une capacité artificielle, fruit de la Moïra devenue muette et de la Dytentrine injectée. Dès lors qu’elle se trouve en danger de mort, ou face à une émotion puissante et mauvaise telle que la haine, l’orgueil, ou la colère, l’Hybris se réveille. Ce pouvoir contrairement à la Moïra, elle ne le contrôle aucunement. C’est lui qui la contrôle. Malgré sa dextérité, Jae Lin n’est pas quelqu’un d’apte à combattre, elle ne possède pas de capacités physiques suffisantes. Elle ne sait qu’esquiver et anticiper. L’Hybris comble donc ce manque : en effet ce pouvoir permet à la jeune femme de « tirer sur le fil ». Ce fil fragile qui fait le destin de tout être, l’Hybris peut le tordre, provoquant ainsi une douleur lancinante à son propriétaire, au niveau du cœur ou de la tête. L’Hybris peut le briser, coupant court à la vie.

Cette faculté artificielle est dangereuse et malsaine. Elle coupe court à toute morale et à toute conscience : certes, la personne contre laquelle se tourne cette faculté peut ne jamais s'en relever, mais Jae Lin elle-même en est victime. En effet, fut observé que chaque fois que l’Hybris se déclencha, son temps d’activité augmentait. Si Jae Lin venait à couper trop de fils, à être abusée par cette capacité, le propre fil de sa vie finirait par se rompre. Par chance, quand vint l’année de ses vingt ans, Jae Lin retrouva comme par miracle le don de la Moïra.

Dès lors, la jeune femme fit de son mieux afin de ne plus être enchaînée par l’Hybris. Malheureusement, cette dernière est toujours en elle, plus menaçante que jamais.

... BUT HOW YOU USE IT.
Jae Lin est une jeune femme constamment tiraillée entre deux pôles. Si comme toute personne parmi les humains et les mutants elle possède une part de bon et de mal en elle, ces parts ont un effet très fort sur sa personnalité, et cela à cause de son pouvoir et de son passé. On pourrait croire que Jae Lin ne sait pas ce qu’elle veut, ou qu’elle joue double jeu, mais la réalité est surtout que la perte de son pouvoir et la venue de l’Hybris ont chamboulé considérablement son état. Elle-même se sermonne souvent de son manque de civisme mais ne s’est jamais vraiment corrigée jusque là.

Durant sa petite enfance, elle fut une enfant calme et aimante. Très naïve aussi – Constamment à la recherche d’un foyer chaleureux elle ne se méfia jamais des mains tendues vers elle, et en paya le prix fort. Sa belle espérance, sa naïveté et sa fraicheur naturelle s’effacèrent dès son entrée dans le camp. Enfermée, torturée, humiliée par les Hommes, elle a peu à peu perdu toute confiance, non seulement envers les humains, mais aussi envers ses semblables. Parce que cela déclenche son pouvoir et qu’on ne l’a jamais touché que pour lui faire du mal ou souiller son innocence, Jae Lin refuse le contact physique. Elle touche rarement aux gens, et refuse jusqu’à offrir sa main pour dire bonjour. Frêle, fragile, et d’un caractère faible, elle a changé du tout au tout le jour où elle perdit son pouvoir. La plupart des Katharsis se méfient d’elle pour le revirement de situation étonnant qu’a pris la jeune fille, passant en un clin d’œil du blanc au noir.

Dès lors qu’elle se trouva pourvu d’une condition « humaine », sa peur envers les scientifiques du clan se transforma en mépris. Très intelligente et dotée d’un certains sixième, elle a vite compris après des mois sans résultats concernant son état que le clan ne la garderait pas. Or, la solitude lui fait peur. Malgré son côté méfiant et isolé, de façon tout à fait paradoxale, elle préfèrera une vie amère en communauté à une vie libre mais seule, cela certainement à cause de son expérience douloureuse auprès de « La Famille » et du couple l’ayant vendu au Clan.
C’est une femme égoïste : elle n’est pas méchante et a de la compassion pour ses semblables, mais fera toujours passer son bien-être et sa protection avant ceux d’autrui. Méfiante au possible, elle ne croit pas aux bons sentiments. Elle peut s’avérer hypocrites dans certains cas, jouant la carte de la bonne entente, mais derrière ce manège se cachera toujours cette partie d’elle incapable de croire aux belles valeurs telles que l’amitié, l’amour, et le désir de protection. Elle a en horreur les Sophos et les Aegis qui, selon elle, se voilent la face, et se perdent dans cette comédie inutile d’école.

Brillante et quelque peu calculatrice, elle se fit une place auprès des Kratos en leur démontrant qu’une mutante dénuée de pouvoirs pouvait leur être utile en mission. Bien qu’elle soit du genre à retourner sa veste si elle venait à trouver mieux, pour le moment elle ne connait que le Clan et se dévoue donc à lui. Elle déteste le Clan mais de manière paradoxale, elle ne peut se résoudre à le quitter. C’est donc ainsi qu’elle fut assignée en tant qu’agent de liaison dans le groupe de Soutien avant d’intégrer celui de l’Infiltration. Sa première mission en solo manqua de lui coûter la vie mais réveilla en elle l’Hybris, un pouvoir artificiel, fruit des expériences menées sur elle.

L’Hybris se déclenche dans des situations où l’émotion de Jae Lin est importante : angoisse, fureur, mépris, violence. Toutes les mauvaises émotions qui font partie de l’Homme peuvent entamer le processus. Dans les premiers temps, lorsqu’elle en faisait usage, cela durait peu de temps et l’émotion ressentie devait être violente, mais désormais, Jae Lin passe son temps à se contenir car les effets de l’Hybris durent de plus en plus sur son humeur et se déclenche avec plus de facilité. Elle devient alors cruelle, insolente, incontrôlable. Sa force physique plutôt faible ne s’accroit pas mais elle ne semble plus sujette à la douleur et de ce fait ravage tout sur son passage. L’énerver peut vous coûter la vie car l’Hybris masque en elle toute forme de morale et de conscience de soi. Et si, par chance, depuis qu’elle a retrouvé l’usage de la Moïra cela semble s’être quelque peu apaisé, l’Hybris est toujours là, bien présente, attendant son heure.

Enfin, si le bilan de son caractère peut s'avérer peu attrayant, il faut savoir que Jae Lin n'est pas la femme cruelle qu'elle peut être lorsque l'Hybris la contrôle. Elle respecte la vie et a en horreur ceux des siens qui se permettent de la salir. C'est une femme juste, qui, bien que servant principalement ses propres intérêts, ne sera jamais du genre à profiter de sa position ou de son pouvoir à des fins de plaisir personnel. Elle essaie avant tout de se faire une place dans la vie où elle ne serait ni victime ni bourreau.

✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
I LOVE THE WAY YOU LIE.
Pour comprendre l’histoire de Jae Lin, il faut remonter au commencement de l’innommable.
A l’explosion, à la destruction, au chaos.

Fin de l’année 2028. Bien que toujours en vie, des entrailles de la terre remontaient des hommes et des femmes ayant survécus au pire, mais devant alors s’accoutumer à une vie faite de rien. Des terres stériles, un froid glacial et éternel, la famine. Devant l’atrocité d’un pareil tableau, certains tentèrent de fuir, d’autres se reclurent sur eux-mêmes. Et enfin, certains avaient pris la décision de rester en groupe, de vivre avec les leurs – Voyant l’entraide et le partage comme le meilleur moyen de survivre. Parmi ces derniers, se trouva dans ce que fut Séoul un groupe d’une petite dizaine d’hommes et de femmes. Les plus jeunes approchaient de la trentaine, les plus vieux fêtaient leurs soixante printemps. Bien que n’ayant aucun autre lien que leur volonté de survivre les uns auprès des autres, ils se donnèrent le nom de famille. La Famille.

C’est au sein de la Famille que de l’amour entre deux jeunes gens naquit Jae Lin. Enfant désirée, et attendue, sa naissance jeta pourtant un voile sur le petit groupe. Sa mère, la plus jeune des femmes, avait perdu la vie en lui offrant la sienne. Ses souffrances et son silence qu’elle s’obstinait à garder sans jamais se plaindre avaient touché l’ensemble de la Famille qui regretta bien vite la venue de ce petit être réclamant tant d’attention. Son père, bien que le plus malheureux de tous regardait chaque soir sa fille comme une bénédiction du ciel. Pour elle il s’ôta la santé et le peu de pain qui aurait pu le nourrir. Pour elle, il se perdait des jours entiers à la recherche du lait nourricier dont la petite Jae Lin ne pouvait se passer. On le supplia d’abandonner cette enfant qui allait finir par le tuer d’épuisement, il n’en voulut rien entendre. Jae Lin était le fruit de la femme qu’il avait aimé, l’écrin de leurs deux sangs mélangés. Il se jura d’offrir à sa fille, à défaut d’une vie confortable, une vie faite d’un amour inconditionnel, et parvint pendant un temps à rallier la Famille à sa volonté.
Malheureusement, à peine l’enfant eut-elle soufflé sa troisième bougie qu’un étrange phénomène se produisit. Par moments, lorsqu’on la touchait, la petite se mettait à hurler de terreur, comme prise de folie. L’année suivante, alors que personne n’avait idée du mal qui la rongeait, une nouvelle personne se présenta à la Famille et demanda à l’intégrer. Il suffit à l’enfant d’un regard, et l’instant qui suivit, elle sut du nouvel arrivant son nom, son âge, et d’où il venait avant même que l’homme eut prononcé le moindre mot. Elle supplia dans le même temps qu’on ne le laisse pas rejoindre la Famille, car l’homme lui semblait « méchant », mais bien loin de s’en inquiéter, le groupe se focalisa avant tout sur son pouvoir. On la questionna : Où l’avait-elle rencontré ? Comment savait-elle ces choses ?

D’une simple phrase, elle répondit alors. « C’est écrit sur son fil ».

Dans son langage d’enfant, pour la première fois, elle raconta alors ce qu’elle appelait son secret. Ce fil, le fil de la vie tissé entre la naissance et la mort de tout être, elle, elle le voyait nettement.
On la testa pour voir si elle ne mentait pas, car tout cela n’avait aucun sens, mais à toutes les questions auxquelles elle n’aurait jamais dut avoir de réponse, la petite fille répondait avec une exactitude choquante. On déclara que l’enfant était une médium. C’est ainsi que dès l’âge de quatre ans, contre l’avis de son père, mais à l’unanimité de la Famille, ces derniers la trainèrent dans les foires, les marchés, et jusque devant les portes des riches gens afin de tirer de sa faculté quelques sous. Cela marcha un temps, puis on se lassa. La Famille avait peu d’égard pour Jae Lin qui n’était alors plus qu’un vulgaire outil dont on se servait pour enrichir la Famille. Les protestations de père de la petite n’y changèrent rien : la règle était ainsi. L’unanimité décidait pour tous. Lorsque Jae Lin eut cinq ans, elle commença enfin à maitriser son don. Petit à petit elle parvint à toucher les gens sans voir en eux, elle apprit à regarder un visage sans y déceler le fil, mais une nouvelle particularité s’ajouta. Une dangereuse particularité.
A l’aube de l’année 2029, un soir où son père la coucha, comme à son habitude Jae Lin embrassa chastement les lèvres de son père pour lui souhaiter la bonne nuit. Se produisit alors l’impensable.

« Papa, ils vont te faire du mal… » Avait-elle gémit en larmes. Interloqué, son père avait demandé plus d’explications, et elle lui expliqua alors. Par ce baiser elle avait eu la vision de la Famille leur voulant du mal, du nouvel arrivant montant la Famille contre eux deux. Il mit cela sur le compte d’un cauchemar, et rassura l’amour de sa vie d’une douce caresse sur le front avant de refermer le fin rideau qui délimitait la chambre de la petite.
Quelques heures plus tard, c’est en sursaut que Jae Lin fut réveillée, alertée par le cri de son père assassiné. Elle ne sut jamais ce qu’il était advenu de lui, mais avait la conviction que ce qu’elle avait vu s’était réalisé. Naïvement, plutôt que de fuir, elle avait rejoint le feu de camps où se tenait la Famille. La voix de sa nourrice cria qu’elle avait tout vu de la scène où Jae Lin prédisait l’avenir de son père. Tous l’immobilisèrent alors, l’humilièrent en forçant ses lèvres d’enfant et lui firent subir d’atroces violences afin de lui tirer d’entre ses larmes ce qu’elle avait vu. Plus blême que jamais, la petite avait fait ses prédictions, et fut alors solidement attachée. La Famille avait trahit le pacte qui les unissaient et comptait la vendre au plus offrant des Kratos, qu’ils soient scientifiques ou simplement riches.

Par chance, plus euphorique que jamais, la Famille s’était enivrée ce soir-là. C’est donc en silence, et sans être vue que Jae Lin profita de la somnolence générale afin de laisser le feu brûler ses liens. La corde se détacha de sa peau, et l’instant d’après elle fuyait à toutes jambes sans rien emporter avec elle que sa détresse. A l’heure d’aujourd’hui, elle serait incapable de vous dire combien de temps elle marcha, seule, puisant toute son énergie dans sa peur viscérale. Elle se réfugia dans les restes d’une grande ville où logeaient des gens plus aisés que les nomades mais bien plus modestes que les Kratos. Des civils sans prétention. Elle resta seule un temps, puis fut découverte par un couple de résidants, qui, apeurés par le phénomène de mortalité lié aux femmes enceintes, avaient pris la lourde décision de ne point faire d’enfant. Jae Lin leur apparut comme un miracle : une orpheline en quête d’une famille. Mais à peine fut elle assurée que ce nouveau foyer ne lui voulait que du bien que sans l’ombre d’une vigilance elle conta dans les moindres détails son histoire. Son pouvoir, la façon dont la Famille l’avait traité, comment le nouvel arrivant avait monté la Famille contre eux et tué son père. Le couple sembla se perdre dans une histoire si complexe, mais n’en laissèrent rien paraître. Pendant un mois entier, ils prirent soin de Jae Lin comme de leur propre enfant. Accueillie au sein d’un foyer chaleureux, la petite fille se laissa renaître. Et puis, un beau matin, sans qu’elle ne comprenne vraiment ce qu’il se passait, des hommes en blouses blanches vinrent la chercher, laissant sur la table en échange de sa vie un maigre sac de pièce qui sembla ravir ses nouveaux parents, puis la porte se referma. Jae Lin ne les revit plus jamais.

Son histoire dans le Clan commença ainsi.
A peine arrivée, elle fut examinée avec bien plus de soin que les quatre autres enfants ayant fait la route avec elle. A nouveau, comme l’avait fait sa famille, on l’obligea à faire usage de son don, on lui injecta des produits dont elle ne savait rien. Les tests, les examens, les humiliations, les violences, et enfin, simplement, les tortures…
Cela devint son quotidien. Sa souffrance physique ne connaissait pas d’égal – manipulée avec moins de soin qu’un rat de laboratoire, on la souilla à l’extrême. Blottie dans son drap couvert de petites taches de sang, elle pria chaque soir que la mort vienne la délivrer. Elle était faible, sans la moindre force. Elle enviait ces filles pourvues d’ailes, ces garçons capables de soulever des rocs, de jouer avec le feu. A côté de la plupart des autres enfants du laboratoire, elle était impuissante, et pourtant c’était pour son don que ces monstrueux hommes en blanc semblaient avoir le plus d’intérêt. Hormis eux, s’ajoutèrent très vite des militaires, des politiciens, des hommes d’affaires. Les toutes puissantes têtes de Séoul braquaient régulièrement leurs yeux sur elle et ajoutaient toujours plus d’argent à la somme qu’ils proposaient en échange de sa seule présence. C’était absurde, ridicule. Pourquoi ces gens s’aliénaient-ils à vouloir savoir ce qu’ils feraient demain ? N’avaient-ils donc pas assez de patience pour laisser le temps répondre à leurs questions ?
Puis, quand elle fut plus grande, on lui expliqua enfin. On lui expliqua très nettement l’intérêt qu’elle représentait pour ces gens, et les raisons pour lesquels ils étaient prêts à sacrifier leur empire pour l’avoir à leur merci. Cela bien loin de la rassurer, appuya Jae Lin dans sa volonté de s’ôter l’existence.

Puis, alors âgée de onze ans, comme s’il existait un Dieu pour répondre à ses prières, Jae Lin ne fut pas privée de la vie, mais de son pouvoir. La Moïra avait disparue. On crut d’abord que la jeune fille, alors en âge de prévoir pareil plan faisait semblant pour ne plus avoir à subir les traitements infernaux du Camp, puis, après des mois de tests et d’expériences en tout genre, il fallut se résoudre. Les gênes mutantes de Jae Lin ne présentaient plus d’activité. Bien que toujours présentes dans son corps, ces dernières étaient comme mortes, totalement inanimées. Cette découverte rassembla la totalité des Kratos qui allèrent chacun à leur théorie afin d’expliquer l’inexplicable. Seul un jeune chercheur sembla mettre le doigt sur quelque chose : une armure génétique. Une barrière. Voilà ce que devait être ce repli. On ne le cru pas, l’explication n’étant pas assez scientifique, et pourtant là était la vérité. Finalement, au terme de maintes réunions, on décida selon le propre souhait de Jae Lin de la garder en observation plutôt que de la renvoyer au monde extérieur.

Les mauvais traitements et les expériences cessèrent. On se détourna d’elle. Et dans le même temps, de façon incompréhensible, le caractère de la jeune fille changea radicalement. Elle si douce, si soumise, et si fragile devint du jour au lendemain plus forte, plus…indifférente. Aux Katharsis qui la rabaissaient pour son handicap, elle répondait avec mordant. Aux scientifiques qui voulaient l’obliger à subir des batteries de tests ahurissants elle osait enfin dire non. Son comportement rebelle agaça dans un premier temps, puis finit par semer une telle zizanie au sein du Clan qu’on tenta le tout pour le tout. Une solution que les Kratos avaient préféré éviter de peur d’abimer leur « Belle Parque » - La Dytentrine. Cette drogue dont les humains raffolent et qui, l’espace d’un bien court moment, leur offre le don de certains mutants, fut quelque peu modifiée puis injectée régulièrement à fortes doses à Jae Lin. Les premières injections ne manquèrent pas de la faire chanceler, mais en-dehors de quelques nausées et autres symptômes déjà vus rien ne se manifesta. Son pouvoir était toujours éteint. On abandonna alors tout espoir, et nombreux furent les jurons de colère poussés par la perte d’un tel potentiel. Les années passèrent. Au sein du Clan, Jae Lin rend service, travail de-ci, de-là. Ni Kratos, ni Katharsis. Un rebut, une anomalie. Quelqu’un incapable de trouver sa place.

Fatiguée de n’être qu’un pion sans intérêt pour le Clan, et bien consciente qu’en poursuivant sur cette voie, un jour ou l’autre, le Clan l’abandonnera à son sort, Jae Lin prend alors la décision d’imiter un garçon dont l’air ne lui plait pas le moins du monde mais qui semble des plus apprécié par la communauté. Un certain Ah Kyuseong. Elle ne l’a qu’aperçu au détour du camp, mais ce garçon la fascine autant qu’il la répugne par sa façon d’être. Volontaire, elle est dans un premier temps affectée en tant qu’agent de liaison dans la Section Soutient avant de rejoindre deux ans plus tard le groupe Infiltration.

Jae Lin est alors âgée de dix-huit ans lorsqu’elle est assignée pour la première fois à une mission en solo. L’objectif est simple : infiltrer un camp rival et leur soutirer des informations sur leurs buts. Etant certes une mutante, mais dénuée de pouvoir, c’est sous la couverture d’une scientifique Kratos mise à la porte qu’elle intègre l’ennemi sans peine. Les jours, puis les semaines passent. La mission est sur le point d’aboutir, Jae Lin n’a plus qu’une chose à faire : quitter discrètement les lieux et revenir auprès du Clan. Peine perdue, c’est une arme à feu sur la tempe qu’elle se voit maitrisée par l’ensemble de la sécurité et de ses supérieurs l’ayant découverte.
Au dehors la lune est masquée, le nuit est noire et ne connait pas de lueur. Tout semble perdu. Et pour la première fois en quatre ans, la jeune femme retrouve cette douloureuse sensation lui tordant l’estomac, cette peur viscérale… Elle en est certaine. Elle va mourir.
Et puis, soudain, autour d’elle, comme si sa tête était plongée sous l’eau, le silence se fait. Elle n’entend plus rien, ni les cris, ni les ordres. Seuls les battements de son cœur battant une cadence de tous les diables résonnent au creux de son être. Les fils se dessinent. Cela faisait si longtemps qu’elle ne les avait pas aperçus… Le temps semble s’être arrêté, elle ne distingue plus rien. Le noir complet se dresse à ses yeux à présents clos. Elle ne comprend pas. Son corps est lourd, très lourd. Elle semble sur le point de s’écrouler. Tombe à genoux, ouvre à nouveaux les yeux. Morts. Ils sont tous morts. Les uns crachent une dernière coulée de bile, d’autres, gisent sur le sol, du sang leur coulant des yeux, du nez, des oreilles… Jae Lin regarde ses mains pourtant immaculées. Morts. Ils sont tous morts.

Elle reste là, stoïque. Elle ne sait combien de temps se passe, mais bientôt ceux de son Clan la rejoigne, l’évacue. C’est plus tard devant les vidéos des caméras de surveillances de la pièce que Jae Lin découvre l’horreur : durant tout ce temps de léthargie, durant ce qu’elle avait pris pour un seul instant, des images. Son regard, son expression sont méconnaissables. Semblable à un démon, d’un simple regard elle fait s’agenouiller l’ensemble de ses bourreaux. Le son de la vidéo, même baissé au minimum est insoutenable, et est coupé immédiatement. Alors que tous se plient de douleur au sol en se tenant les oreilles ou la poitrine, en hurlant à la mort, Jae Lin se promène, fait s’intensifier les souffrances. Puis à chacun, elle pose une main sur le front. Les hommes s’effondrent inertes les uns après les autres. Elle sourit, rit. Ainsi naquit l’Hybris.

A daté de ce jour, Jae Lin retrouva sa place au sein des Katharsis. Non pas en nouant avec les siens des liens sociaux, mais elle retrouva simplement son statut de mutante. Les expériences reprirent, et on lui assigna deux mentors pour lui apprendre à manipuler cette capacité. Les deux y laissèrent leur vie, laissant comprendre un détail important : Jae Lin ne contrôle pas l’Hybris, mais est contrôlée par elle. Selon ses propres dires, lorsque ce déclenche le phénomène, elle est incapable de lutter, perd conscience, se trouve dans un état semblable au sommeil profond. Elle ne sent même plus son corps, ni ses gestes, et ne se rappelle en rien de ses actes. Les expériences suivent leur cour, et bientôt Jae Lin prend conscience d’un autre fait, bien plus inquiétant : l’Hybris qui jusque lors ne se manifestait qu’en cas de très forte émotion et était de courte durée s’active à présent sous l’effet d’une simple dispute. Pire encore, même après avoir « repris conscience », la jeune femme se trouve toujours dans un état de nerfs proche de celui qu’elle connait lorsque l’Hybris la contrôle.
A force de tests, les Kratos comprennent qu’en plus du danger qu’elle représente pour l’ensemble du Clan, Jae Lin s’autodétruit en usant de ce don. Et pour cause, contrairement à ce que dévoilaient les premières théories, l’Hybris n’est pas une évolution de la Moïra anciennement éteinte, mais un don purement artificiel né à partir des nombreuses injections de Dytentrine et de l’ADN mutant de la jeune femme.

Désormais contrainte à s’injecter régulièrement des tranquillisants, Jae Lin poursuit du mieux qu’elle peut sa route au sein du Clan. Et puis, deux ans plus tard, âgée de vingt ans, un incident surviendra dans la vie de la jeune Katharsis : Dans les couloirs des bruits de pas pressés, les siens. Elle doit se rendre au plus vite au laboratoire. Perdue dans ses pensées, c’est au détour d’un énième couloir qu’elle rentrera en collision contre un homme. Le choc est brutal, et entraine les deux jeunes gens sur le sol. Elle tombe la première, sa tête heurtant le sol. Allongée sur le dos, elle sent le poids de l’autre contre son corps. Ce dernier se redresse en jurant. Elle ne distingue pas tout à fait son visage, trop sonnée pour y voir clair. Un détail retient pourtant son attention. Du sang au coin de la lèvre du garçon. Instinctivement, elle lève la main vers lui. Elle a oublié cette ancienne peur du contact, à présent, la Moïra a disparu. Elle peut toucher sans crainte, pourtant, à peine sa main entre-t-elle en contact avec l’épiderme de l’homme que le fil se dessine et la tire vers le passé. Elle le voit alors, cet enfant affamé, un abandon brutal. Une rencontre déterminante avec un animal majestueux, un loup. Tout se profile comme dans une vieille légende. Cet enfant se forge dans la glace et le métal. Sa cruauté n’a pas d’égal, et pourtant elle la ressent en lui. Cette profonde tristesse, cette peur innommable de se retrouver à nouveau seul. Puis… Elle retire sa main avec effroi ! Son plaisir dans la souffrance d’autrui. Elle réalise. Cet enfant n’est autre qu’Ah Kyuseong !

Ce dernier l’injure à nouveau, ne prend pas une seconde pour l’aider à se relever, et la laisse ainsi sur le sol, plus choquée que jamais. Son pouvoir lui est revenu...

✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦
"Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ?"
- Lewis Caroll (Alice in Wonderland)
Bonjours chers mutants et autres vils humains de Katharsis ! ♥️ Mon petit pseudo c'est Tenshi. Je viens de fêter mes 21 ans (Je n'arrive pas à me faire à ce chiffre X_x) et je suis étudiante en Design Graphique à Paris =3 J'ai connu le forum grâce au fait que nous sommes partenaires de Forums =D Mais celle qui m'a vraiment motivée à m'inscrire c'est Kayu (Yuka pour les moins aguerris 8D) qui est apparemment aussi modo' sur le fofow >W<
Voilà je crois avoir fait à peu près le tour ^^ Pour ce qui est du RP, comme en témoignera ma fiche, je ne suis pas avare de mots x) Quant à la disponibilité, en bonne geek que je suis j'essaie de toujours trouver un moment dans ma journée pour me connecter. (généralement ce sera le soir) Et dans tous les cas, tant que j'ai un RP en cours avec quelqu'un d'actif je suis active moi-même et toujours ouverte aux idées de RP/liens/etc. ^0^
Le code du règlement est : Pourquoi un corbeau ressemble-t-il à un bureau ? (mais c'est quoi ce code ?! XD) Bon maintenant hâtez-vous de me valider que j'aille sauter sur Kyuseong ♥️ *JOKE*

Fiche de liens entièrement codée par JK (Jaekwang) seulement pour Katharsis. Copie interdite.


Dernière édition par Park Jae Lin le Mer 7 Nov - 23:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hwang Junsoo
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : Projection réelle de l'imagination par portails
Pseudo : JK
Messages : 213
Date d'inscription : 24/04/2012
Double Compte : Park Jaekwang

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Lun 24 Sep - 23:36

Bienvenue sur le forum Jaelin /o/ (encore une Jae, omg, on va pas plus s'en sortir)

Je vois donc que ta fiche est terminée (et bien remplie ! xD), je vais donc m'en charger et la lire et te valider si tout est ok !

Par contre il faudrait mettre Park Jae Lin dans ton nom, par pur souci d'esthétisme, histoire que tous les membres du forum asiatiques ait leur nom de famille en premier ~

Je reposte une fois ma lecture finie !
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : La Moïra
Pseudo : Aloysia
Messages : 74
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Lun 24 Sep - 23:51

Effectivement j'avais déjà fais un peu le tour de mes idées avec Im DaeHyun tout à l'heure et du coup je crois que de pouvoir appliquer mes idées m'a donné des ailes surtout au niveau de l'histoire x'D

Pour la petite modification, c'est bon c'est changé, de même j'ai corrigé certaines incohérences et fautes présentes dans ma fiche. J'attends désormais ton avis =D

En tous les cas merci pour l'accueil ^o^ ♥


Dernière édition par Jae Lin Park le Mar 25 Sep - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 0:01

Welcome Jae Lin
Revenir en haut Aller en bas
Oh Taejun
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 19 ans
Pouvoir : Communication avec les morts
Pseudo : Yoolie
Messages : 645
Date d'inscription : 26/04/2012
Double Compte : Nop !

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 17:44

ENCORE DU "JAE" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! mais c'est pas possible orz *se tue*
Bon, je t'appellerais Lin alors XD

Bref, bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche \o/



No matter what they say, I’ll fight for you
apache.
Revenir en haut Aller en bas
Jang Jirin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 22 ans.
Pouvoir : le faucon piou (capacités accrus d'un faucon.)
Pseudo : trololol.
Messages : 244
Date d'inscription : 19/04/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 18:17

j'avoue que si elle est comme les autres Jae, on est pas dans la mouiiiise.
bref (a). Welcooooome Linny ♥️♥️ !
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : La Moïra
Pseudo : Aloysia
Messages : 74
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 19:34

Oula c'est quoi ce phénomène autour des "Jae" du forum ? Dites moi tout, vous commencez à me faire peur ! x'D

Dans tous les cas merci à tous pour votre accueil ^o^ ♥

*promis je ne mord pas*
Revenir en haut Aller en bas
Yao Li Mei
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 20
Pouvoir : Maîtrise du temps
Pseudo : YMJ
Messages : 536
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 19:42

OMGO MGOMOGMGMGOGLERJ?VKS.E?GFXVDC
MA TENSHOUILLE *O*
TU ES LA ! En plus t'es une Katharsis Infiltration on va pouvoir être coupine avec Mei et tout ! 8D

(ah et pour te répondre par rapport au côté bizarre du code : cf. Alice in Wonderland)

LUVYAAAAAAAAAAAAAA ♥



take a breath, please stop and rest and quickly follow me
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : La Moïra
Pseudo : Aloysia
Messages : 74
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 20:21

MA FEEEEEMME !!
*n'avait absolument pas retenu le nom de tes comptes sur le Forum XD*

Et oui une promesse est une promesse, en plus je suis hyper motivée pour RP sur ce beau Fofow >W< Il faut qu'on se trouve un lien maintenant =3 !

*go MP*
Revenir en haut Aller en bas
Yao Li Mei
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 20
Pouvoir : Maîtrise du temps
Pseudo : YMJ
Messages : 536
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 21:49

Je réfléchirai à des liens demain (avec mes deux persos quoi 8D) et je t'enverrai un mp !



take a breath, please stop and rest and quickly follow me
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mar 25 Sep - 21:50

Mei est ta femme?!

Ne les écoutes pas, les Jae du forum sont aussi doux et innocents que des agneaux.

Bienvenue en Infiltration. Nous sommes les meilleurs. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Kim Yoo Hee
KATHARSIS ▲ BETA
avatar
Age : 22 ans, il paraît...
Pouvoir : Communication avec les animaux
Pseudo : Star1Vip
Messages : 197
Date d'inscription : 20/06/2012
Double Compte : Pas encore~

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mer 26 Sep - 16:27

Désolée du retard...
Bref, bienvenue ! ♥

Citation :
Ne les écoutes pas, les Jae du forum sont aussi doux et innocents que des agneaux.
Lui, ne l'écoute surtout pas. Il ment comme il respire. Et par rapport aux Jae du fo', tu as l'air d'être la seule Jae à être potable ='D Bienvenuuuuuue (deuxième édition), donc ♥
Revenir en haut Aller en bas
Yao Li Mei
KATHARSIS ▲ OMEGA
avatar
Age : 20
Pouvoir : Maîtrise du temps
Pseudo : YMJ
Messages : 536
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mer 26 Sep - 17:07

Ouais c'est ma femme, un problème ? 8D ♥



take a breath, please stop and rest and quickly follow me
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : La Moïra
Pseudo : Aloysia
Messages : 74
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Mer 26 Sep - 22:04

Oui Mei est ma femme !
Et sa chévéloure flamboyante mé fait toul-ner la tête 8DD ♥️

*pas taper \o/*


Park Hyo Joo a écrit:
Et par rapport aux Jae du fo', tu as l'air d'être la seule Jae à être potable ='D
Potable ? Niveau RP tu veux dire ou niveau perso ? =O


Re-merci à tous en tout cas, ça fait chaud au coeur un fofow comme ça ^0^

Et croyez-moi y'ai hâte dé tous vous infiltrer !!
*Je dis des choses qui peuvent sembler pour le moins étrange en ce moment. Penser à y remédier*
Revenir en haut Aller en bas
Kim Yoo Hee
KATHARSIS ▲ BETA
avatar
Age : 22 ans, il paraît...
Pouvoir : Communication avec les animaux
Pseudo : Star1Vip
Messages : 197
Date d'inscription : 20/06/2012
Double Compte : Pas encore~

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Jeu 27 Sep - 7:49

Citation :
Potable ? Niveau RP tu veux dire ou niveau perso ? =O
Pour faire simple, on a un Jae boulet et un Jae menteur/montre/cruel (irl), tu es donc une bénédiction du ciel
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Lin
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : La Moïra
Pseudo : Aloysia
Messages : 74
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Jeu 27 Sep - 17:26

Ok je vois XDD

Je sais pas si je suis une bénédiction du ciel car si elle s'énerve elle ne sera pas des plus aimables x)

J'ai hâte de commencer le RP avec vous tous en tout cas *0*
Revenir en haut Aller en bas
Hwang Junsoo
KATHARSIS ▲ DELTA
avatar
Age : 21 ans
Pouvoir : Projection réelle de l'imagination par portails
Pseudo : JK
Messages : 213
Date d'inscription : 24/04/2012
Double Compte : Park Jaekwang

MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire Lun 1 Oct - 0:42




Bravo !

Ta fiche est validée !


Ton enregistrement dans notre base de données en tant que Katharsis a été un succès. Un rang t'a été attribué selon tes informations. Tu as maintenant accès à la partie flood mais pas que, tu peux désormais choisir tes amis, avoir un moyen de communication et faire la liste de tes aventures. D'ailleurs, envie de péripéties immédiate ? Tu peux dès lors chercher un partenaire avec qui jouer. Besoin de consulter des registres informatifs ou faire des suggestions ? Fais un tour par ici.
Passe un bon séjour sur Katharsis en notre compagnie.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire

Revenir en haut Aller en bas

Park Jae Lin ✚ Balancing on your wire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bret Easton Ellis - LUNAR PARK
» SOUTH PARK, l'intégrale.
» Linkin Park | Lost In The Echo
» Evangeline trinity park stroll par Mellody
» Soirée South Park sur game one

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• ㄨ KATHARSIS ㄨ • :: KATHARSIS ✗ :: Fiches Archivées-